Tu penses que la paix est revenue, que cette ville est paisible. Mensonges. Beacon Hills restera le berceau du surnaturel et le danger approche à grand pas, fuis !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Qui suis-je
vraiment ?
Messages : 105

Retrouvailles Empty
MessageSujet: Retrouvailles   Retrouvailles I_icon_minitimeSam 31 Mai - 10:04

Retrouvailles
Elsa et Jaeger


Les journées commencent à devenir répétitives dans cette ville. Le temps passe tellement lentement mais encore une fois je ne vieillis pas, je ne suis pas fatiguée, je ne sens pas les effets des secondes qui s’écoulent sur mon corps. Cela rend l’éternité encore plus longue. Mais je sais que je vais réussir à rendre cette petite vie de banlieusarde un peu plus intéressante. Un jour ou l’autre. Il y a tellement de loup-garous et de banshees et de je ne sais quoi d’autres dans cette ville. C’est un terrain de jeu parfait. Je dois commencer mon petit jeu, et je sais que je vais m’amuser. De plus, maintenant que j’ai retrouvé mon compagnon de jeu préféré, je sens que je ne risquerai pas de m’ennuyer.

D’ailleurs, j’ai rendez-vous avec lui ce soir. Alors que je regarde mes élèves concentrés sur leur devoir de français, je souris légèrement. Cela fait longtemps que je ne l’ai pas vu et je suis heureuse d’enfin avoir l’occasion de voir Jaeger en face à face. Mais la journée ne fait que commencer, et je vais devoir encore attendre un moment avant de rentrer chez moi pour me préparer et enfin retrouver Jaeger. Soudainement, la cloche sonne me tirant dans un sursaut de mes pensées. Je me lève et annonce la fin du contrôle avant de récupérer les feuilles, qu’ils aient fini ou non.

*

17h. La journée est enfin finie. Je me lève de ma chaise et commence à ranger mes affaires dans mon sac pendant que les élèves quittent la salle en me lançant des au-revoir plus ou moins poli dans un accent plus ou moins compréhensible. Je soupire en fermant les volets de la salle de classe, attrape mon sac à main et quitte enfin le lycée. J’arrive chez moi en dix minutes de voiture. L’automobile a beau existé depuis presque 150 ans, et j’ai beau avoir l’occasion de m’en servir depuis cent ans, des plus ou moins sophistiqués, je ne suis toujours pas complètement habitée à cette prouesse technologique. Et je dois avouer que les balades à cheval, ou en calèche, avec mon ancien écuyer me manquent. Mon fils aussi me manque. Enfin arrivé, je gare la voiture et ferme les yeux quelques secondes. Son visage me revient en tête et je me souviens encore une fois de toute la haine que j’ai envers ces créatures surnaturelles et surtout ces sales loups-garous. Ils ont tué mon petit Thomas, mon enfant, la chair de ma chair, le sang de mon sang, mon amour, ma progéniture. Je l’ai déjà assez vengé mais leur espèce n’a pas encore assez souffert. Ils ne souffriront jamais assez pour toutes les horreurs qu’ils font. Qu’ils se prétendent gentils ou non, pacifistes ou non, ils finiront tous par tuer des humains un jour ou l’autre. Et je ne le permettrai pas.
Je n’ai rendez-vous avec Jaeger qu’à 21h. Je décide donc de me faire couler un bain afin de me détendre. Je fais couleur l’eau brûlante dans la baignoire et fais tomber quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande et de camomille ainsi que du miel et un verre de lait. Je dois avouer que je préférerais quelques pétales de roses comme j’avais l’habitude de faire lorsque j’étais encore humaine. Tiens, encore une chose qui me manque. En réalité, ma vie d’avant me manque, et parfois, je viens à regretter d’être devenue une revenante, d’avoir tellement prié pour venger mon fils que le ciel a répondu et m’a faite vivre à nouveau. Mais tout de suite après, je me rends qu’effectivement, c’est un cadeau du ciel et je me dois d’honorer ce cadeau. Et après tout, parfois, des choses intéressantes se produisent et je m’amuse, je fais de belles rencontres, certaines qui durent, comme Jaeger, d’autres non car ils sont humains et qu’ils finissent par mourir ou par découvrir ma véritable identité et fuient. Parfois, c’est moi qui décide de partir pour éviter de voir le dégoût et l’horreur dans leur visage. Et finalement, à chaque fois que j’arrive à provoquer la mort d’un loup-garou, une jouissance intense m’envahit et je me rappelle de la chance que j’ai.

Je me déshabille et rentre lentement dans le bain brûlant. Je plonge ma tête sous l’eau et souris légèrement en sentant l’eau entourer mon visage. Je dois rester dedans pendant presque une heure, un livre à la main. Quand je sors du bain, il est déjà 18h30. Je m’habille et me maquille rapidement et étant prête à l’avance, je décide me rendre au café à pieds.

J’arrive une heure avant l’heure de rendez-vous mais m’installe quand même au bar et commence à regarder autour de moi. Je souris en remarquant qu’il n’y a aucune créature surnaturelle ici, seulement des humains. Des humains peut-être plus ou moins impliqués avec des affaires surnaturelles… Mais des humains  quand même. Un homme finit par s’approcher de moi et commence à me parler. Je souris légèrement en le voyant arriver et continue la conversation, me disant que cela permettra de faire passer le temps plus vite, même si je sais que cette petite rencontre n’aboutira à rien.

Finalement je vois Jaeger ouvrir la porte du bar et s’approcher de moi. En le voyant arriver, l’homme part sans même que mon ancien compagnon de route n’ait à dire quelque chose. Je me lève et prends Jaeger dans mes bras dans un grand sourire.

« Ca fait plaisir de te voir Jaeger ! Comment vas-tu ? Alors qu’est ce que tu fais en ce moment à Beacon hills ? On n’a pas eu l’occasion de beaucoup se voir ces temps-ci. Tu sembles bien occupé. »



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui suis-je
vraiment ?
Messages : 35

Retrouvailles Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles   Retrouvailles I_icon_minitimeDim 1 Juin - 10:42

L'expression à demi-cachée de déception qui éclaire le visage de Jaden lorsque Jaeger lui annonce que ce soir, il sort, réjouit secrètement le revenant. Lui-même affecte de prendre un ton légèrement ennuyé, mais qui n'est là que pour rassurer son homme ; en vérité, il est plutôt heureux de pouvoir passer une soirée à l'extérieur. Ce n'est pas qu'il n'aime pas Jaden. Quoique... s'il sort avec lui, ce n'est certainement pas à cause de prétendus sentiments qu'il peut avoir à son égard. D'autant plus qu'il n'a jamais prétendu être homosexuel, quand il était vivant, il s'intéressait aux femmes - et à une en particulier. Mais ce n'est pas qu'il déteste Jaden, en tout cas, c'est juste qu'il n'est pas très confortable de passer la soirée en compagnie d'un loup-garou qui ressemble trait pour trait à celui qui a tué sa fiancée, il y a un siècle. Qui plus est, l'idée de ne même pas pouvoir le frapper tend à lui faire horreur. Ah, ça, pour le laisser l'embrasser et le caresser comme Jaden l'entend, il n'y a aucun problème, le revenant en a parfaitement le droit. En revanche, lui tirer une balle dans le crâne... C'est tout simplement impossible, et cela tend à lasser Jaeger. C'est pourquoi une soirée en compagnie d'une autre revenante lui paraît tout simplement exquise. Elsa, elle, comprend parfaitement sa situation et sa haine. Même après des décennies et des décennies de mort, ils continuent de haïr. C'est sans doute la condition essentielle pour remplir la mission que Dieu leur a confiés. Après tout, c'est Son pouvoir qui les fait se mouvoir, alors qu'ils devraient reposer dans le froid de la tombe.

Jaeger finit par sortir de chez lui - du moins, c'est ce qui s'en approche le plus, car il s'agit plutôt du logement de Jaden - et se rend au centre commercial. Comme toujours, il est émerveillé de voir tous les changements qui ont pu se produire en un siècle. Ce monde ne ressemble pas du tout au sien, même s'il y est parfaitement habitué. C'est encore une chance qui lui est laissée, et il ne devrait pas s'en plaindre. Arrivé au café, il avise Elsa, laquelle est accompagnée d'un jeune homme qui a l'air de bien discuter avec elle - parfaitement humain, comme le dit son aura, et de toute façon, il n'est pas sûr qu'Elsa se serait permise d'être généreuse avec un loup alors qu'elle a rendez-vous avec un mort. Dès qu'il le voit, l'humain s'en va. Il n'a pas regardé ses yeux, il n'a donc pas pu deviner la véritable nature de Jaeger. En même temps, même cet imbécile de Jaden n'a jamais réussi à la deviner, les vivants ont le chic pour éviter de voir ce qu'ils ne devraient pas voir. Jaeger prend donc la place du jeune homme, non sans avoir d'abord reçu l'accolade de son amie. Puis il s'installe en face d'elle et pose les bras sur la table, en veillant bien à ne pas y mettre les coudes - son éducation ne le lui permet toujours pas. Il sourit en entendant Elsa. Vu qu'ils sont en public, ils ne peuvent pas se permettre de dire : Alors, sur quelle proie as-tu jeté ton dévolu ? a-t-elle remarqué que tu étais mort ? et ce genre de choses. De toute façon, Jaeger sait très bien quelle est la question que lui pose Elsa, et il sait tout aussi bien qu'elle comprendra parfaitement sa réponse. « Effectivement, un homme occupe toutes mes nuits désormais. C'est assez nouveau pour moi, c'est la première fois que je change de bord. Mais j'ai bon espoir que cela va bien se finir. » Traduction : je sors avec un loup-garou, je n'avais pas vraiment prévu d'en arriver là mais cela m'a paru le plus judicieux, et j'espère bien le faire mourir assez vite. « Il ressemble curieusement à un ancien ami à moi, tu sais, celui qui tournait autour de ma fiancée et a fini par me la voler. » : ajoute Jaeger avec un sourire malicieux. C'est sa façon de dire qu'il a trouvé un homme qui ressemble trait pour trait au loup-garou qui a tué sa fiancée. Par conséquent, il est prêt à tout, y compris à vendre son corps, pour pouvoir lui faire du mal. Pendant qu'il fait signe pour demander une boisson, il demande : « Et toi, as-tu quelqu'un dans ta vie, désormais ? » En sachant que ce quelqu'un ne peut être qu'une victime surnaturelle, peu importe la relation qu'il entretient avec Elsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Premières lettres et retrouvailles [Libre]
» Retrouvailles ♣ Irina L. Bitwin & Simba M. Farewell. [pm]
» Retrouvailles. Ai-je vraiment grandi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Darkness :: Beacon Hills - The dark city :: Commercial Center :: Coffee-